fiscalité marocaine fiscalité marocaine
Essai d'approche à la fiscalité marocaine
fiscalité marocaine
FAQFAQ  RechercherRechercher  S’enregistrerS’enregistrer  ProfilProfil  MembresMembres  GroupesGroupes  Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés  ConnexionConnexion 



 Bienvenue 
Les messages ne seront visibles qu'après validation par l'administrateur du forum.
Smig....

 
Répondre au sujet    fiscalité marocaine Index du Forum -> fiscalité marocaine -> LU POUR VOUS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
khalili
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2006
Messages: 654
Localisation: Morocco, Casablanca
Point(s): 156
Moyenne de points: 0,24

MessagePosté le: 10/03/2008 18:26:12    Sujet du message: Smig.... Répondre en citant

Dialogue social

Smig, ICV… Dix ans de chassés-croisés
 
· Deux revalorisations entre 1997 et 2007

· L’inflation tout juste moins rapide que les salaires


Le smig a connu deux révisions à la hausse entre 1997 et 2007. Sur la décennie, dans l’industrie, le commerce ou pour les professions libérales, le salaire minimum horaire est passé de 7,98 DH à près de 9,66 DH. Il marque une progression de 21%. A noter que la dernière revalorisation en date est intervenue en juillet 2004. Depuis, le smig est resté inchangé.
Sur la période, comment s’est comporté l’ICV? Entre 1997 et 2007, l’inflation a augmenté de 19,1%, tout juste moins rapidement que le smig. Selon l’article premier du dahir du 31 octobre 1959, le relèvement périodique du smig doit intervenir chaque fois que l’ICV augmente d’au moins 5%. Néanmoins, «cette disposition est tombée en désuétude avant même sa mise en application», explique un juriste. Elle n’a même pas été reprise dans le nouveau code du travail. Depuis 1996, deux augmentations du smig sont intervenues à intervalle régulier de 4 ans, en 2000 et 2004. En près de 60 ans, de 1948 à 2007, le salaire minimum aura augmenté 28 fois.
Un employé payé au smig percevait 72 DH de salaire mensuel en 1948. Ce minimum a été multiplié par 28 pour atteindre 2.010 DH en 2007. Au palmarès des changements, les années 50 se classent premières avec 8 réévaluations. La décennie suivante n’a connu qu’une seule hausse, en 1962. Durant les années 70, le smig a connu quatre augmentations portant le taux horaire à 0,95 DH en 1972, 1,11 DH en 1973, 1,27 DH en 1975 et 1,40 DH en 1977.
La décennie 80 a connu 7 modifications, multipliant le salaire minimum par 3,4.
Pour les années 90, le smig sera revu à 6 reprises, 5,22 DH en 1990, 6 DH en 1991, 6,6 DH en 1992, 7,26 DH en 1994, 7,98 DH en 1996 et 8,78 DH en 2000.
Le Smig a talonné de près l’ICV entre 1972 et 1983. En effet, alors que l’ICV a été multiplié en 1983 par 2,7, le smig a plus que triplé.
De 1989 à 1994, le salaire minimum a été réévalué de 52,8%. sur la même période, l’ICV a augmenté de 35%. Le Smig a donc évolué plus que proportionnellement à l’inflation.

Réda HARMAK  leconomiste


Revenir en haut
Auteur Message
Publicité






MessagePosté le: 10/03/2008 18:26:12    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    fiscalité marocaine Index du Forum -> fiscalité marocaine -> LU POUR VOUS Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Arthur Theme